The Stress bucket model

Le stress, maladie du siècle et également nécessaire à la survie, souvent discuté mais rarement compris… Ajourd’hui on t’amène un modèle simple et efficace pour comprendre le fonctionnement du stress au sens large dans le corps.

Qui n’a jamais eu mal au dos suite ou pendant des événements stressants ? Ou bien « la boule au ventre » ? On aborde tout ça !

The Stress Bucket model : Comprendre le fonctionnement du corps face au « Stress »

En quoi consiste le Stress Bucket model ?
L’illustration juste en dessous apporte une explication visuelle efficace. Nous pouvons imaginer dans notre corps un seau, qui se remplit au quotidien de Stress. Comme tout seau, il arrive à un moment que le contenu déborde s’il y en a trop ! Et que se passe-t-il dans ce cas ? Des douleurs apparaissent, ou bien des maladies car le système est dépassé, ou encore le mental peut craquer à plus ou moins forte amplitude (fatigue nerveuse, burn-out, dépression…)
 
Le stress au sens large du terme comprend TOUT le quotidien, les peurs, les traumatismes etc… Allez, vu qu’on est là pour vous, voici une petite liste vraiment non exhaustive :
  • Futur anxiogène
  • Situation stressante
  • Traumatismes & Peurs
  • Finance (problème financiers)
  • Relations personnelles, sentimentales et professionnelles
  • Famille (enfants bruyants, maladie, tensions familiales)
  • Une nutrition pas adaptée à soi est un des facteurs principaux
  • Les activités physiques intenses (oui oui, c’est un stress pour le corps!)
  • Un discours interne négatif (Je suis nul, je suis moche, je n’ai pas de valeur…)
  • … 
Stress Bucket Model

Mais comme tout, nous avons des moyens de diminuer le stress perçu. Et cela passe par différents moyens que nous aborderons juste après. L’idée sous-jacente de ce modèle, est de garder le niveau de stress sous contrôle! 

Nous avons donc la possibilité d’ouvrir les vannes pour faire diminuer ce niveau de stress ! (Lire de bonnes vannes pour rigoler un bon coup marche bien! On ne garantit pas l’efficacité de ce jeu de mots, mais l’idée reste valable! )

Comment réguler le Stress bucket model? 

Globalement toutes les activités “douces” permettent de diminuer le niveau de stress, tout comme voir des ami(e)s (sauf s’ils vous stressent malgré eux!), faire de la méditation, prendre soin de soi, sortir en nature, dormir avec un sommeil de qualité, lire un bon livre, rire, partager des moments…

Le réguler « physiquement »

J’en vois déjà pleins accourir, dont Vincent un des coachs sportifs sur Toulouse, enfin dans sa version rajeunie de quelques années, pour dire : “Oui mais moi je fais du sport / de la musculation car ça me déstresse!”. Alors oui…. et non.

  • Oui, le sport a une action régulatrice et bienfaisante sur le mental, et même sur le physique. Un sport doux a une action incontestablement positive. Un sport de haute intensité bien adapté et un entraînement optimisé avec un système complet de neurologie et de renforcement permet de réellement diminuer le niveau de stress global de l’organisme.
  • Non, le sport à haute intensité reste un stress! On inflige à notre corps un stress, volontairement, pour qu’il puisse récupérer et devenir plus fort face à ce stress/stimuli. La question est donc de connaître où se situe la limite, la balance entre l’effet calmant et l’effet stressant. Allez soulever son record à la salle alors qu’on est dans une période de doute, de peur, de fatigue prononcée, que notre mental nous joue des tours, est-ce vraiment une bonne idée?

Il faut savoir qu’un entraînement à très haute intensité peut rester bénéfique globalement, s’il y a autour tout un travail de neuro-éducation appliqué à l’entraînement.

C’est là où justement notre équipe de coachs sportifs professionnels et diplômés entre en action. Selon votre profil, votre posture, vos divers problèmes, vos attentes et nos bilans, nous vous concoctons le meilleur programme adapté pour vous. Pour que vous puissiez tirer le maximum d’effet positif du sport, et donc une progression optimale!

 

Le réguler « mentalement et émotionnellement »

La partie mentale, émotionnelle, relationnelle etc est tout aussi importante! 

Si tu as au quotidien un discours majoritairement négatif, et nous sommes de base programmés pour cela, tu t’infliges 24h/24 du stress. Prends le temps d’écouter tes pensées quelques minutes dans la journée… 

  • Combien de fois es-tu frustré(e)? 
  • Que tu te sens nul par rapport à X? 
  • Que tu en as marre de toujours faire X? 
  • Que tu t’en veux de toujours avoir tel comportement? 
  • Que tu évites ta chef Sandrine car elle est insupportable et ne comprends rien?
  • En colère contre Régis de la Compta qui s’est encore trompé de case sur ton Excel? 

Tout cela est épuisant. 

 

Ici tu peux mettre plusieurs choses en place selon les problématiques et ce qui est en ton pouvoir :

Pensées : Un travail d’analyse de ton discours interne est nécessaire, comprendre ta psyché, ton mental, pour travailler dessus et changer cela

 

Tu es toujours pessimiste, que peux-tu faire pour atténuer cela et voir la vie plus en couleurs? Si tu te sens toujours nul, pas séduisant etc, que peux tu faire pour travailler sur tout cela? Si on change notre angle de vue sur une chose, cette chose change totalement, plusieurs avis, plusieurs “réalités” existent simultanément, à toi de choisir celle que tu veux !

 

Relationnel : Tu rentres chez toi et ça y est, ton/ta conjoint n’a pas fait X ou Y, ah c’est rageant, tu es énervé(e) pour la soirée!

 

Ton niveau de stress perçue augmente en flèche, et la qualité de la relation conjugale diminue tout aussi vite. Que peux-tu faire pour travailler cela? Une discussion dans un moment de réel échange sur vos besoins respectifs et faire des compromis si possible peut-être. Peut-être une autre organisation? Peut-être qu’il y a un trauma inconscient sous-jacent pour toi ou pour vous 2 à ce sujet, alors en parler, se renseigner, travailler, tout cela dans la bienveillance et le respect, dans l’accueil de l’autre. 

Ce ne sont que des peut-être, et ici ce n’est qu’un simple article sur le modèle du Bucket Stress, impossible de rentrer dans toutes les nuances ! L’idée est d’apporter de la réflexion.

Cela est bien entendu valable pour les relations amicales ou toute autre relation.

 

Émotionnel : Au quotidien peut-être que tu es constamment envahi d’une sensation de solitude (tu peux la remplacer par celle que tu vis!). 

Ok, quel message cette sensation veut véhiculer? Une fois que tu le connais, que peux-tu faire pour évoluer et ne plus rester pris au piège de cette sensation? Il n’y a pas de réponse générique, mais être accompagné par un thérapeute, un coach sportif disposant d’une forte empathie et intuition, un psychologue, peut-être un très bon point de départ pour travailler efficacement cela.

 

La force d’Holistic-Coaching, est d’être une équipe soudée avec des professionnels diplômés et surtout compétents, complémentaires dans les approches et formations, avec une empathie pour t’accompagner au mieux sur tes problématiques en plus de la partie sportive. Un appel pour faire connaissance, pour expliquer les différentes modalités, une séance d’essai sans engagement est également prévue, alors on met en place les premiers pas?

Motivation ? Accompagnement ? Progression ? Votre coach sportif holistique est présent : Holistic-Coaching

Votre coach sportif personnel
You attract the energy that you deal
contact@holistic-coaching.fr

Laisser un commentaire